Le tennis, un sport réservé à tous (les riches) ? (2/2)

Image

Que celui qui n’a jamais pensé que le tennis est un sport réservé aux « riches » lève sa raquette ! En effet, les préjugés liant le tennis aux riches sont nombreux. Seulement est-ce que ces préjugés ne reflètent-ils pas la triste réalité ?


Devenir le futur Novak Djokovic ou la future Serena Williams est le rêve de nombreux jeunes graines de champions. Se maintenir, gravir la grande échelle des classements, tel est le but de tous les compétiteurs amateurs ! Mais à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire et un premier obstacle se dresse sur le chemin de ce rêve : faire des tournois c’est bien, payer c’est mieux.

10€ pour les jeunes, jusqu’à 20€ pour les adultes, voici les sommes que doivent débourser les compétiteurs lors de l’inscription à un tournoi. Cet engagement va permettre aux clubs de rentabiliser leur tournoi en commençant par subvenir aux divers frais que peut générer l’organisation (balles, prix, lots…).

En plus de cet engagement s’ajoute l’essence que le compétiteur utilise pour se rendre jusqu’à la ville où se dispute le tournoi. Ces frais se multiplient en fonction du nombre de tour franchis dès lors que le joueur ne voyage pas en camping-car.

Enfin, et ce à moindre mesure, la tradition souhaite que le vainqueur d’un match offre le « verre de l’amitié » à son adversaire. Bien que cela reste un moment convivial à partager avec sa victime du jour, cela demande une nouvelle fois de sortir le porte-monnaie.

  • Mise en situation :

Monsieur Tennis participe à un tournoi se situant à 50km de son domicile. Il y a franchira trois tours avant d’être éliminé lors de son quatrième match.

Image

La somme vous paraît excessif ? Certes, mais n’omettez pas le fait que le joueur a joué 4 matchs répartis sur plusieurs jours (et que son bourreau lui a offert le verre de l’amitié lors de son élimination !!).

Aussi les joueurs peuvent rentabiliser leur frais dès lors qu’ils atteignent un certains niveau dans le tableau. En effet, de nombreux tournois récompensent les meilleurs joueurs (à partir des demi-finalistes pour les petits tournois, des quart-de-finaliste pour les tournois un peu plus important). Il n’est pas question d’amasser ici des milliers d’euro, mais il est courant qu’un vainqueur d’un tournoi de moyenne envergure empoche une somme avoisinant les 150€.

Enfin, un dernier point qui peut porter débat dans le rapport entre tennis et argent est celui de l’équipement, et en premier lieu des raquettes. Il est vrai que dès lors qu’un joueur souhaite acquérir une très bonne raquette, il devra y mettre le prix. Cependant ce problème ne concerne pas seulement le tennis. Un exemple peut être celui des chaussures à crampons où pour les meilleurs chaussures les prix dépassent la centaine d’euro.

Aussi, si le fait que les meilleures raquettes sont à des prix élevés est une vérité, le fait qu’ils existent des raquettes tout à fait correctes à des prix bien plus abordables est une affirmation. Artengo propose par exemple des raquettes dès 10€. Bien évidemment la qualité ne sera pas la même que la nouvelle Wilson Pro Staff 6.1 90 BLX mais elle suffira amplement pour renvoyer les balles de l’autre côté du filet. Et ça ne sera pas de sa faute si les balles viennent se perdre dans la haie derrière le grillage !

Le cordage constitue un autre investissement pour tous joueurs de tennis confirmé. Si certains ressentent une once de fierté en entendant le brisement d’une de leur corde, beaucoup ressentent un pincement au cœur en pensant à la somme qu’ils devront (encore) débourser pour le remplacer ! En effet, dans les grandes enseignes sportives, un forfait « pose+cordage » est tarifié aux alentours de 20€. Il est possible de diminuer ce coût en achetant une bobine de cordage (rentabilisée au fil des cassages) ou en apprenant à corder (ce qui pourrait même vous permettre d’arrondir vos fins de mois en cordant les raquettes de vos proches).

En conclusion, il est bel et bien possible de ne pas se ruiner pour jouer au tennis. Une raquette « discount », un tube de balles et direction le terrain de tennis le plus proche. Si vous habitez une grande ville, renseignez-vous, des courts y sont souvent mis à disposition gratuitement pour tout public ! Ou alors, libre à vous de vous procurer la raquette « de Federer » (avec laquelle vous pourrez alors remporter 17 tournois du Grand Chelem) et d’aller renvoyer les balles de votre robot sur votre terrain privé situé entre l’écurie et la piscine de votre villa.

Je me tourne maintenant vers vous pour connaître votre avis. Pratiquez-vous le tennis ?

  • Si oui, trouvez-vous que l’investissement est trop important ?
  • Si non, est-ce que la question financière constitue une barrière pour vous ?

 

Publicités

16 réflexions sur “Le tennis, un sport réservé à tous (les riches) ? (2/2)

  1. Coucou, merci de ton passage, j’essayerais de passer régulièrement sur ton site 🙂 j’y repasse demain soir car là vraiment j’suis débordée ^^ : ) bonne soirée a plus tard.

  2. Salut =)
    Déjà merci beaucoup pour ta visite et t’es articles sont excellent.
    Alors je ne trouve pas que le tennis ne soit que pour les riches, je fais du tennis et malgré que cela est un certains coup il reste assez accesible par certaine petit « tuyaux » aller vers des clubs de petite villes ou la côtisation sera plus faible, faire du co-voiture etc

    • Merci beaucoup de ta visite à mon tour !
      En effet, comme tu l’avances, il existe de nombreux moyens de réduire ces coûts à condition de rester raisonnable ! Une adhésion dans un club plus modeste, un respect de son équipement, une entraide au niveau du transport… Autant de moyens possible pour faire du tennis sans se ruiner !

  3. Le tennis n’est pas plus onéreux que beaucoup d’autres sports, beaucoup moins que le vélo par exemple, ne serait-ce qu’au niveau du matériel. Bonne continuation pour ton blog. Je t’ai inclus dans les « A voir » sur le mien. Bonne soirée

    • Je suis tout à fait d’accord ! Certes les sports collectifs vont être moins onéreux mais, parmi la catégorie « sports individuels », l’investissement que peux demander le tennis est loin d’être excessif ou exagéré !
      Je continuerai à passer régulièrement sur ton blog également !
      Tennistiquement

  4. J’espère tout cela pour Petra, un bon Wimbledon lui ferait du bien…
    Sympa ton blog, pour le sondage, je ne trouve pas que ce soit un sport de riche.. certes, ca coute plus cher qu’un sport collectif, au niveau de l’équipement notamment, mais c’est le cas pour de nombreux sports individuels.. et enfin pour les licences ça dépend vraiment si on est en ville ou à la campagne..^^

    • Merci de ta visite !
      En effet, tout dépend du point de vue que l’on occupe et c’est assez contradictoire : un joueur de tennis ne trouve pas que le tennis coûte forcément cher or cela reste un argument (non fondé) pour les non-tennisman !
      Et pour la licence en elle-même, le prix est le même en ville ou campagne car il est fixé par la FFT, c’est la cotisation qui évolue en fonction du lieu de résidence !

    • Merci beaucoup pour la visite !
      Les résultats n’occuperont pas la place principale sur ce blog mais, il y en aura régulièrement entre quelques débats !
      Bonne continuation à toi également !

  5. Le tennis n’est pas du tout un sport de riche, même s’il traine une réputation de sport select (ce qui était vrai jusqu’ à la fin des années 1970). C’est au contraire un sport ou la mixité sociale est particulièrement exemplaire.

    En effet connaissez vous un autre sport ou au sein d’un même championnat interclubs des équipes issus de club de quartier chic rencontrent des équipes d’ouvriers d’un club d’usine ou des équipes de paysans de la campagne ?

    Le coût du tennis est aussi fonction de la quantité de match que l’on dispute. Moins de 15 match et c’est raisonnable, plus de 50 et il faut prévoir un budget (matériel, déplacement, inscription etc..). Mais personne ne vous met le couteau sous la gorge pour disputer autant de match chaque année.

    Vincent

    • En effet, le tennis a évolué plus rapidement que les mentalités quant à ce débat. Historiquement, le tennis n’a pas l’appellation de sport « populaire » que peut avoir le basket ou le football ! Mais le tennis a progressé au rythme des campagnes mises en place par la FFT (« Le tennis, un sport réservé à tous », « Ta première raquette » pour les nouveaux licenciés…).

      Ce qui fait qu’aujourd’hui, sur les tournois, on peut rencontrer des joueurs issus de milieux sociaux comme vous le signalez !

      La FFT aide également financièrement les meilleurs jeunes en leur accordant des bourses ainsi qu’en mettant à leur disposition des structures d’entraînement.

      Merci pour votre visite.

  6. Un sport de riche ma mère n’arrête pas de me le dire ^^ C’est vrai que c’est chère.. mais comme tu dis y’a des raquettes à Intersport puis Decathlon pas chère donc bon

  7. Je pratique le tennis depuis 7 ans et c’est vrai que financièrement des fois c’est coûteux, les tournois sont de plus en plus chère.. puis de plus plus éloigné quand tu habites à la campagne.. vraiment dommage qu’il n’y pas des fois un peu plus d’animations gratuites !

    • Le sport en compétition coûte cher ! Je m’en rends compte maintenant que je paie moi même essence et engagement ! J’ai beaucoup plus peur de faire un first en tournoi par exemple ! Et je suis encore plus motivée pour aller chercher les chèques pour rembourser un peu mes engagements et m’avancer sur mes prochains tournois !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s