Médias sportifs : Où sont les femmes ? (2/2)

Image

Ah, quel beau combat que celui de l’égalité hommes et femmes. Des femmes qui se battent pour obtenir les mêmes droits que leurs compères masculins, des hommes qui nient toutes traces d’inégalités… La balle de match a-t-elle déjà disputée dans ce débat ou sommes nous seulement à la fin du premier set ? Pour mesurer ce phénomène au sein du milieu du sport, une immersion dans le monde des médias semble apparaître comme une évidence.

L‘aspect quantitatif analysé, l’aspect qualitatif est lui aussi très important dans ce débat. Régulièrement lors des compétitions féminines, les caméras et les journalistes se focalisent davantage sur le fait que ce soit des femmes qui pratiquent plutôt que sur leur propre performance. Belle, réservée, hétérosexuelle, telles sont les attentes du public auprès des sportives. Une femme qui dévie à cette règle risque alors d’être pris pour cible par les médias. Ce fut le cas d’Amélie Mauresmo faisant le titre d’un article de l’Agence Reuters après avoir atteint la finale de l’Open d’Australie en 1999 : « Who is this guy » (référence à son importante masse musculaire ainsi qu’à sa récente déclaration d’homosexualité). Le jeu de mot « Belle de match » utilisé, réutilisé et ré-réutilisé dans les articles consacrées aux joueuses de tennis va également en ce sens.

Pour tenter t’expliquer ce phénomène, trois raisons semblent apparaître :

  • la grande majorité d’hommes journalistes sportifs comparée aux femmes
  • la grande majorité d’hommes lecteurs potentiels de ces journaux comparée aux femmes
  • le désintérêt que semble faire preuve les femmes vis à vis des sports (à titre d’exemple, dans les magazines féminins, seulement 1% est consacré à des pages sportives)

Néanmoins, les sportives commencent à montrer une certaine saturation à se voir à ce point ignoré. Les footballeuses françaises ont notamment participé à plusieurs campagnes visant à promouvoir le football féminin en France. La première menée par Adriana Karembeu, ambassadrice du football féminin français, qui avait posé en tenue de footballeuse ou d’arbitre. Devant le manque de réussite de cette campagne, ce sont les joueuses de l’équipe de France elles-mêmes qui se sont mobilisées. Elles ont alors posé nues sur des affiches accompagnées du slogan : « Faut-il en arriver là pour que vous veniez nous voir jouer ? ». Le sélectionneur de l’équipe de France Bruno Bini avait ensuite ajouté que « même si mes joueuses sont de jolies filles, la beauté réside surtout dans leur jeu ». Désormais, elles doivent apprendre à gérer la récente et grandissante médiatisation qui les concerne depuis maintenant deux ans et leur éclosion lors du mondial en Allemagne.
Aussi, il est de moins en moins rares de voir des femmes journalistes sur les plateaux des grandes émissions sportives, Céline Géraud en est un parfait exemple.

Le match opposant femmes et médias avance et, bien que la balle de match n’a pas encore été disputée, une victoire des femmes semble se profiler de plus en plus. Et vous, qui supportez-vous dans ce combat âprement disputé ?

  • Les femmes car à votre avis l’inégalité est encore trop présente dans le milieu des médias sportifs
  • Les médias car à votre avis on peut aujourd’hui déclarer qu’homme et femme sont égaux
Publicités

7 réflexions sur “Médias sportifs : Où sont les femmes ? (2/2)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s